L'ostéopathie, qu'est-ce que c'est ?

L’ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle pour soigner et pour prévenir les troubles du corps humain. 

 

Définie par l’OMS en 2010, « L’ostéopathie (également appelée médecine ostéopathique) s’appuie sur un contact manuel pour le diagnostic et le traitement. Elle prend en compte les relations existentielles entre le corps, la pensée et l’esprit dans la santé et la maladie. Elle met l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et la tendance intrinsèque de celui-ci à s’auto-guérir. »

1. Organisation Mondiale de la Santé. Benchmarks for Training in Osteopathy. 2010. 

 

Les bases et les principes de l’ostéopathie ont été introduits et développés par Andrew Taylor Still, à la fin du 19ème siècle aux États-Unis. Il a fondé la première école d’ostéopathie, l’American Scool of Osteopathy en 1892 à Kirksville, Missouri. 

L’ostéopathie s’appuie sur la relation entre la structure (composantes anatomiques) et la physiologie du corps humain pour améliorer les fonctions somatiques et pour apporter une optimisation d’homéostasie*, et ainsi encourager l’organisme à s’auto-réguler et à s’auto-guérir.

*Homéostasie : mécanisme pour un corps à maintenir l'équilibre physiologique au sein de son organisme

 
Une approche globale et holistique de l’ostéopathie

La globalité est l’un des principes le plus fondamental de l’ostéopathie.

Le corps humain est considéré comme unité fonctionnelle où tous les éléments organiques sont en rapport mutuel. En raison de cette interrelation intra-physique, il est essentiel d’investiguer non seulement la zone de souffrance, mais aussi le corps du patient dans sa totalité. Ce qui amène l’ostéopathe à devoir regarder et travailler non seulement sur la zone d’affection mais aussi sur les autres zones. 

 

L’ostéopathie vise évidemment à diminuer les symptômes, mais aussi et surtout à comprendre comment le problème s’est installé dans l’organisme pour établir une approche thérapeutique appropriée au patient. L’ostéopathe pourra ainsi apporter des réponses thérapeutiques adaptées à l’individu. 

 

Lorsque ce processus se met en place, le patient retrouve l’équilibre qui lui est propre. C’est ce rééquilibre qui facilite une meilleure auto-régulation et une plus grande prédisposition à l’auto-guérison, dénouant ainsi la ou les causes complexes des souffrances. Le symptôme est loin d’être le seul objectif du traitement. 

Il doit être soulagé, mais il doit être avant tout, une clé pour régler et ajuster les systèmes altérés, à l’origine du dysfonctionnement. 

 
 

Qu’est-ce que l’ostéopathie peut soigner ?

(

)

L’ostéopathie peut aider à améliorer l’état de santé en soulageant

un très grand nombre de troubles fonctionnels.

Elle peut aussi venir en complément d’une prise en charge médicale médicamenteuse ou chirurgicale pour atténuer les symptômes. 

Le système musculo-squelettique :

Raideurs, gênes, douleurs aiguës ou chroniques dans les régions lombaires, dorsales, cervicales ou dans les membres supérieurs, membres inférieurs, etc.  

 

Le système digestif : 

Douleurs abdominales, constipations, diarrhées, ballonnements, reflux gastro-œsophagien, nausées, etc. 

 

Le système neurologique : 

Maux de tête, névralgies cervico-brachiales, sciatiques, cruralgies ou encore anxiété, stress, trouble du sommeil, etc. 

 

Le système cardio-vasculaire : 

Céphalées ou migraines, sensations d’oppression, palpitations, mauvais retour veineux, etc.

 

Le système respiratoire et O.R.L. : 

Sinusites, rhinites, otites à répétition, troubles fonctionnels respiratoires, etc.

 

Le système génito-urinaire :

Troubles fonctionnels urinaires, troubles gynécologiques tels que des règles douloureuses ou irrégulières, préparation pour l’accouchement, symptômes liés à la grossesse, etc.

© 2020  Yoko KONDO Ostéopathe